Ecosystemic est le concepteur d’une plateforme « Cognitive Water » de prévention santé, un service innovation pour faciliter le maintien à domicile des Seniors. Interview de Xavier Wagner, son fondateur.

Pouvez-vous présenter votre société Ecosystemic ?

La société Ecosystemic est une entreprise technologique dans le domaine du logiciel et de l’analyse des données. Nous avons développé une plateforme logicielle d’analyse spécialisée dans les données d’eau et d’électricité pour proposer à la fois une seconde vie aux données d’eau ou d’énergie ainsi qu’une réponse concrète aux enjeux du maintien à domicile en particulier dans le domaine de la prévention et le suivi de l’autonomie au domicile.

En résumé, en amont nous travaillons avec l’écosystème IoT (Internet des objets) de fabricants de compteurs, capteurs et d’opérateurs de réseaux télécoms que nous intégrons dans notre offre, et, en aval, avec des acteurs publics de l’action sociale (Départements et Villes), gestionnaire du service de l’eau publics ou privés et les opérateurs de services « Healthcare » qui commercialisent nos services.

Nous avons comme partenaires des grands groupes comme Suez, Tunstall Healthcare, Engie ou Objenious de Bouygues Telecom.

Parlez-nous de votre plateforme « Cognitive Water »

L’eau c’est la vie, elle est présente partout ! C’est pour nous un biomarqueur de nos habitudes de vie. Les données de consommation sont collectées par un compteur connecté qui permet de transmettre ces données dans le cloud via les réseaux internet des objets. Idéalement c’est le compteur existant qui sert au service public de l’eau de votre commune.

La plateforme logicielle « Cognitive Water » analyse, en continu, toutes ces données de consommation pour en déduire les différents usages (douche, bain, machine à laver, sanitaire, robinet par exemple.

Ces informations nous permettent de décrire le rituel d’activité d’une personne, d’en déduire ses habitudes de vie quotidienne pour identifier à la fois des situations anormales à très court terme comme une absence d’activité (eau) ou de la suractivité, ainsi que des changements d’habitudes dans le temps, signaux faibles de perte d’autonomie qui peuvent être interprétés par des professionnels du médico-social.

La plateforme « Cognitive Water » est une plateforme qui met en évidence les habitudes de vie au service de la prévention de l’autonomie des seniors. C’est une brique technologique propriétaire qui permet de construire des applications, nous préparons également une plateforme « Cognitive Energy » à partir des données du compteur d’électricité Linky.
Bien entendu, tout ceci ne peut se faire sans le consentement explicite de la personne.

Pourquoi avoir développé ce service ?

Sur le fond je trouvais réducteur d’utiliser ces données d’eau uniquement pour suivre des consommations pour facturer ou détecter des fuites. Nous avons vite compris que les données d’eau pouvaient être utiles pour d’autres enjeux de la société notamment les services aux seniors.

Nous cherchions fondamentalement à proposer une solution acceptable pour les seniors. De nombreux seniors ne veulent pas d’équipements supplémentaire chez eux ou à porter. Le compteur par son caractère existant et discret est un atout précieux.

La plateforme « Cognitive Water » a pour vocation à permettre des applications de prévention personnalisée en étant « les yeux » des aidants familiaux tout en proposant des outils de supervision pour les professionnels du maintien à domicile. Par exemple, nous avons co-developpé avec Vitaris – Tunstall Healthcare le leader français de la téléassistance l’offre ELODIE qui combine service de prévention et sécurité opéré par Vitaris et commercialisé sous la marque Libre’alerte.

Quels sont ses bénéfices par rapport à d’autres systèmes ?

Je crois que le premier bénéfice est de pouvoir imaginer un service qui peut se décliner dans tous les logements avec un objet, le compteur, déjà existant donc financé. Le second bénéfice est sa discrétion pouvant devenir un moyen généralisé pour fournir des informations de vie au domicile utiles à tous les opérateurs de service à la personne ou service de santé.
Le troisième bénéfice est que les services reste largement à imaginer. Notre connaissance des habitudes de vie, des changements d’habitudes est une information précieuse pour suivre des seniors mais aussi des patients atteints de maladie chronique.

Vous portez le projet Alzur, pouvez-vous nous en parler ?

Le projet Alzur est une expérimentation visant à étudier comment les habitudes de vie peuvent aussi nous permettre d’identifier des comportements à risque plus pathologique comme les troubles cognitifs. Ces troublent pouvant conduire vers la maladie d’Alzheimer.

Nous cherchons à comprendre les habitudes de vie ainsi que les changements d’habitudes pouvant être caractéristiques de risques ou symptômes, ceci en collaboration avec des professionnels de santé.

Le résultat pourrait se traduire par des indicateurs spécifiques à certaines pathologies.

Nous suivons actuellement 25 personnes avec la CCAS de la Ville de Nice, le CHU de Nice et le CIU Santé et allons étendre cette cohorte avec des personnes au domicile.

Il s’agit d’un projet de prévention sur le territoire de la Métropole de Nice impliquant de nombreux acteurs locaux, la Régie Eau d’Azur est un partenaire technique important pour installer ces compteurs intelligents de nouvelle génération au domicile.

Quels sont les intérêts de votre service pour les collectivités ?

Nous proposons aux collectivités qui ont la responsabilité du service public de l’eau de capitaliser sur leurs compteurs d’eau en proposant ou en facilitant des services de prévention ou de téléassistance préventive comme ELODIE pour bien vieillir sur leurs territoires.

Nous préparons aussi, pour les Collectivités, une application permettant de simplifier le suivi du Plan Canicule ou Grand Froid dont les collectivités ont la responsabilité de l’action sociale de proximité. L’objectif est d’apporter un outil de gestion numérique pour prioriser des actions et les partager entre différents acteurs sur un territoire.

Les Conseils Départementaux sont les chefs de file de l’action sociale en lien avec les communes et leurs CCAS, nous leur proposons de financer ELODIE pour ajouter un service de prévention à leur offre de téléassistance.

Ecosystemic est force de proposition aux Conseils Départementaux pour mettre en œuvre des projet collectif de prévention tant dans les Résidences autonomie qu’au domicile.

Ecosystemic souhaite être un pilier d’une réponse Sénior & Santé dans les projet « Smart Cities » en mutualisant leur infrastructure d’eau au bénéfice de leur population de seniors fragiles et dépendants. Nous avons d’ailleurs de nombreux projets de prévention de l’autonomie en France et en Espagne.

 

 

Document sans nom

NEWSLETTER - AGEECONOMIE.COM
Exemple de newsletter

Vous aimez nos articles ?
Abonnez-vous à notre newsletter

 

Laisser votre commentaire