Jean de Miramon et Oscar Lustin ont créée en 2020 Domani, le premier habitat inclusif senior situé en centre-ville.

Ces deux diplômés d’HEC souhaitaient allier impact social et autofinancement en s’inscrivant dans le cadre de l’ESS (Économie Sociale et Solidaire) dont ils partagent les valeurs. Leur objectif est de concrétiser et synthétiser les innovations sociales réalisées dans le domaine du mieux vieillir à l’étranger et de proposer un modèle qui soit répliquable sur l’ensemble du territoire national.

Le rapport Piveteau Wolfrom, un coup de pouce pour l’habitat inclusif en France

Un rapport remis au Premier Ministre en juin 2020 préconise la construction de 140 000 habitats inclusifs d’ici à? 2020. Ces formes de logements, définis dans le cadre de la loi ELAN de 2018, sont à? penser comme une troisième voie dans l’habitat senior, une alternative positive entre le maintien a? domicile et l’Ehpad. Ces derniers connaissent en effet une réputation très mauvaise, exacerbée notamment par la crise sanitaire de l’hiver dernier. Parmi les éléments récurrents du cahier des charges de l’habitat inclusif figurent notamment la petite taille de la structure (pour l’aspect convivial), la mutualisation des frais d’aide à domicile et la participation des résidents au projet de vie sociale et partagée qui régit la vie quotidienne des habitants.

L’habitat partagé de Pessac, un lieu d’innovation pour le bien vieillir

Situé dans la résidence mixte 28 Station livrée en février 2021, le logement se trouve à proximité directe du quartier de Pessac Alouette avec la station de Tram au pied de la résidence, et proche des hôpitaux. Cet habitat inclusif à la particularité d’être intégré au sein d’une résidence de logement traditionnelle pour renforcer l’esprit d’inclusion.

La volonté des fondateurs est de garder une proximité? directe avec les familles de ces seniors, et d’intégrer l’habitat au centre de la ville pour profiter des activités et associations qui s’y trouvent. Tous les jours un.e maitre.sse de maison se rend dans le logement pour assurer une présence rassurante, et s’occuper de toutes les tâches quotidiennes pour le confort des résidents (cuisine, ménage, coordination des interventions médicales etc.). Et en plus de cette aide, Domani a prévu de nombreuses activités quotidiennes pour dynamiser les bénéficiaires et remplir la promesse de lien social : potager partage en bas de l’immeuble, partenariat avec des associations de Pessac, journées intergénérationnelles, clubs seniors, activité physique adaptée etc.

A ce jour les fondateurs ont reçu + de 30 sollicitations et 6 dossiers de pré-inscription ont été remplis, qui devraient d’être confirmés après les portes ouvertes prévues en janvier pour permettre aux futurs résidents de mieux se projeter.

Humaniser la prise en charge de nos aînés sur tout le territoire national

De nombreux autres projets immobiliers sont déjà en cours (Cahors, Gironde, Vergèze, Cieux, Conflans St Honorine, Valence) notamment avec des bailleurs sociaux afin de renforcer le caractère inclusif (s’adresser à des retraites modestes). Domani mise sur son caractère véritablement innovant pour essaimer dans le reste de la France. C’est la première entreprise à répliquer dans le centre-ville ce qui existe déjà dans la ruralité afin de tirer parti des bénéfices du centre urbain et (services disponibles, proximité avec les familles, écosystème médico-social, …) et ainsi permettre un plus fort potentiel d’inclusion. Domani espère aussi faire de ses habitats des terreaux d’expérimentation et y intégrer les plus récentes innovations en termes de prévention des chutes, prévention des maladies cognitives, interconnexion avec les autres parties prenantes et mobilité.

Source : Domani

 

 

Tags:

Laisser votre commentaire