Le vieillissement démographique entraîne, dès maintenant, des changements aussi importants pour les acteurs du secteur du jardinage que la mondialisation. Une partie de ces phénomènes est actuellement occultée, par la crise économique, explication « rapide » à des baisses ou des variations d’activités. Or, c’est à une restructuration profonde du jardinage à laquelle nous assistons avec la disparition de certains pans de cette économie et le développement d’autres. Ainsi le marché du jardinage restera quasi stable en 2012 avec 7,6 milliards d’euros. ; Voici quelques impacts du vieillissement démographique sur ce secteur. Migration vers les bourgs des villes Le phénomène migratoire vers les centres des villes a été étudié à plusieurs reprises. Il s’agit d’un double phénomène. Durant les années 60 à nos jours, les jeunes générations ont investi les banlieues de plus en plus éloignées pour une raison de budget. Ainsi, nous notons actuellement une « vague » progressive du vieillissement démographique de ces espaces depuis les centres villes vers les zones plus éloignées. L’autre phénomène est le déménagement des plus âgés vers des logements plus adaptés et souvent sans jardin. Ces mouvements sont très rapides et vont avoir une influence importante sur le secteur du jardinage. Il est facile

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés