Personne âgée L’étude « Prévention de la dépendance : Quels regards, quels rôles et quelle place pour les 50-65ans ? » menée avec l’Institut IPSOS, et dont les résultats ont été partagés durant la soirée, n’est pas sans lien avec les propositions formulées dans un Livre blanc. C’est bien forte de ses enseignements que la Mutuelle Intégrance a décidé, dans une séquence très particulière où le Gouvernement engage ses travaux sur le « Grand âge », de contribuer au débat public. Quelles sont les attentes des Français en termes de prise en charge et de financement de la dépendance ? Quels sont les acteurs jugés les plus légitimes ? Quels sont les nouveaux acteurs privés en train d’émerger ? Prise en charge du vieillissement par la société : 9 français sur 10 soulignent une insuffisance Le constat est unanime : 89% des Français déplorent une anticipation insuffisante de la dépendance par les pouvoirs publics. Dans les mêmes proportions (89 %), les Français estiment que la manière dont la société est organisée aujourd’hui n’est pas adaptée au vieillissement. Ce constat se traduit de différentes manières : • 88% des personnes interrogées considèrent que la société n’accorde pas une place suffisamment importante aux personnes âgées. • 91% des Français

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés