Description 3

Trois bailleurs sociaux, Élogie-Siemp, Paris Habitat et la RIVP proposent, en partenariat avec la Ville de Paris et l’Assurance retraite, un dispositif de cohabitation intergénérationnelle, Un toit en partage. Ce projet solidaire met en relation seniors disposant d’une chambre libre et étudiant·e·s souhaitant se loger à Paris. Il favorise ainsi l’accès des jeunes au logement et constitue une réponse à la sous-occupation des logements sociaux par les seniors.

Un coup de pouce pour les étudiant·e·s

Loyers exorbitants, exigences financières importantes, concurrence féroce : à chaque rentrée, trouver un logement à Paris relève du parcours du combattant pour les étudiant·e·s. Afin de remédier à cette situation, de contribuer au lien social et de développer une dynamique de partage au sein de leurs résidences, les trois bailleurs sociaux, sous l’impulsion de la Ville de Paris, ont lancé il y a plus d’un an Un toit en partage.

Ce dispositif engage également les bailleurs dans la lutte contre la sous-occupation des logements habités par les seniors.

Un dispositif gagnant-gagnant : logement accessible et partage du quotidien

Le principe est le suivant : la personne senior qui dispose d’une chambre inoccupée dans son logement la met à disposition contre une participation mensuelle de 150 euros. Elle bénéficie en contrepartie de la présence rassurante d’un.e étudiant·e avec qui partager des moments conviviaux.

Des démarches simplifiées par l’accompagnement d’associations spécialisées

Il s’agit d’un simple engagement volontaire de part et d’autre, ne modifiant en rien le bail initial. Cependant, pour accompagner jeunes et seniors dans la mise en œuvre du dispositif, les bailleurs sociaux ont mandaté deux associations spécialisées, le Pari Solidaire et ensemble2générations, présentes à l’ensemble des étapes du projet : inscription, mise en relation, signature des documents d’engagement….

 

Laisser votre commentaire