Description 2

AG2R LA MONDIALE et l’association Wimoov se sont engagées depuis 2015 en faveur d’une meilleure mobilité et inclusion des seniors dans la société. Ce partenariat permet désormais aux seniors les plus isolés d’être accueillis et accompagnés grâce à une offre de services adaptée à leurs besoins.

Cette démarche a conduit AG2R LA MONDIALE et Wimoov à aller plus loin en interrogeant des seniors dans leurs pratiques de mobilité, afin de mieux comprendre les freins qui peuvent les conduire à les limiter, voire à y renoncer. Cette enquête a été réalisée de juin à novembre 2018 auprès d’un panel de 1 053 seniors âgés de 55 ans et plus sous la forme de questionnaires en ligne et papier distribués directement.

Principaux enseignements de l’étude :

  • 42 % des répondants circulent principalement à pied, 41% utilisent leurvoiture en tant que conducteur comme mode de transport principal et 6% utilisent principalement les transports en commun
  • Seuls 41% des plus de 75 ans se déplacent quotidiennement contre 74% chez les 55-64 ans.
  • Le coût des déplacements (36% des sondés) et les problèmes de santé ou de handicap (31%) constituent les deux principaux freins à la mobilité des seniors. D’autres facteurs comme l’inadaptation du lieu de vie (18%) et la peur des transports, de se perdre ou de la chute (14%) sont également évoqués.
  • Les disparités socio-économiques accentuent ce phénomène :
  • Seuls 45% des seniors de 55 ans et plus percevant moins de 1 000 € par mois se déplacent quotidiennement contre 72% de ceux percevant plus de 1 700 € ;
  • Le coût des déplacements et l’absence de moyens de transports collectif sont des freins plus importants pour les personnes ayant des revenus inférieurs à 1 000 € (respectivement 55% et 43%) que pour celles disposant de revenus supérieurs à 1 700 € (28% et 27%) ;
  • Les dispositifs d’aides financières et humaines sont, de manière générale, méconnus :
  • 59% des seniors n’ont pas connaissance de l’existence d’aide financière à la mobilité et seuls 9% en bénéficient ;
  • 53% des seniors ne connaissent pas les aides humaines et seuls 8% en bénéficient.
  • Les attentes des seniors en matière de mobilité sont avant tout centrées sur une demande d’informations (45%) et d’accompagnement (37%).

Cette baisse des déplacements des seniors entraîne inexorablement une diminution des liens sociaux et participe à un isolement et une perte d’autonomie toujours plus accrus.

 

Tags:

Laisser votre commentaire