Les Seniors et Airbnb
Les Seniors et Airbnb

Sur Airbnb, la tranche d’âge des seniors est celle qui affiche la plus forte croissance en nombre d’hôtes en France entre 2015 et 2017. En deux ans, le nombre d’hôtes seniors a été multiplié par trois pour s’établir à 51 343 en 2017, soit 15% des hôtes en France.

Les hôtes de 60 ans et plus sont également les meilleurs hôtes Airbnb : 81% d’entre eux ont reçu la note maximale de cinq étoiles.

Les seniors proposant un logement sur Airbnb sont plutôt jeunes (66 ans en moyenne). 82% des hôtes seniors ont entre 60 et 69 ans, mais le nombre d’hôtes plus âgés a été multiplié par quatre depuis 2015, soulignant l’intérêt de la solution Airbnb pour cette tranche d’âge.

Les hôtes seniors sont majoritairement des femmes. Un tiers d’entre eux vivent seul et plus d’un quart propose une chambre dans leur logement.

Airbnb permet aux hôtes seniors de gagner un complément de retraite et de «mieux vieillir»

En 2017, les hôtes seniors sur Airbnb ont perçu un revenu moyen brut de 3  839 euros pour un total de 37  nuits louées. Le revenu généré grâce à Airbnb correspond à un complément de retraite annuel de 3  376 euros après impôt et prélèvements sociaux. Cette somme représente 16 % des dépenses de consommation d’un ménage senior (21 300  euros par an), sept fois la dépense moyenne de santé (hors assurance, 480 euros par an)2 et un accroissement net du pouvoir d’achat de 7% en moyenne. Alors que la France est l’un des pays au monde où la part des retraites dans le revenu des seniors est la plus élevée,3 le revenu généré par Airbnb permettrait aux retraités de compenser en tout ou partie la baisse projetée de leurs pensions.

Airbnb aide les seniors à conserver leur logement et à prévenir la dépendance

Airbnb permet aux seniors de conserver leur logement tout en continuant à l’occuper, contrairement à la location longue classique (le senior doit quitter le logement) ou à la vente en viager. 36% des seniors considèrent qu’Airbnb les a aidés à conserver leur logement et 17% auraient même été obligés de déménager ou de vendre leur résidence sans Airbnb.

Airbnb permet également aux seniors de vieillir à domicile (souhait exprimé par 9 seniors français sur 10) et, ce faisant, contribue à prévenir la dépendance. Selon l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), seuls 6 % des logements en France sont aujourd’hui adaptés au vieillissement. Or, les travaux d’aménagement ont un coût : de 6  500 € (petits travaux) à 18  000 euros (gros travaux) en moyenne6. Le complément de revenu généré par Airbnb permet de compenser le coût de ces travaux. Il permet également de prévenir la dépendance en finançant une aide à domicile, dont le coût est évalué à 3% du revenu disponible des seniors, soit environ 600 euros par an en moyenne.

En facilitant le vieillissement à domicile des seniors, Airbnb contribue à limiter les coûts collectifs de la dépendance. Repousser d’une année le besoin d’entrer en institution médicalisée représente une économie de plus de 22  000 euros par personne pour les pouvoirs publics.

Airbnb crée du lien social pour les seniors

Un senior sur 3 loue son logement pour le complément de revenu que cela suscite et 17% d’entre eux le font pour préserver leur patrimoine. Mais pour la majorité des seniors, d’autres raisons fondent leur motivation à louer sur Airbnb : la flexibilité, la possibilité d’occuper son logement tout en le louant, la confiance, la convivialité. De fait, si Airbnb n’existait pas, plus de 2  seniors sur 3  garderaient leur logement vide.

La population des plus de 60 ans est en très forte croissance en France, et devrait représenter un français sur trois à horizon 2050.

Un débat

Pour échanger sur le thème du bien vieillir en France, le Nid Airbnb accueillait le mardi 12 décembre dernier Nicolas Bouzou, économiste et essayiste, Marie-Françoise Fuchs, fondatrice de l’association Old’Up, Emmanuel Marill, Directeur d’Airbnb en France et Belgique, et Luc Broussy, Président de France Silver Eco.

La silver economy, véritable phénomène de société, représente une levier inestimable pour l’économie française. Selon Nicolas Bouzou, ces nouvelles solutions permettent le mieux-vivre, notamment via la création d’un écosystème technologique dédiée avec les objets connectés et le développement de l’IoT, pour répondre aux besoins de mobilité des seniors.

Mais si la fracture technologique peut paraître plus importante chez les seniors, un rapport publié en collaboration avec le cabinet indépendant Astérès sur les Seniors et Airbnb vient nuancer cet vision.

Avec une croissance de 209% sur les deux dernières années du nombre d’hôtes de plus de 60 ans, ces nouveaux seniors sont souvent en phase avec les dernières avancées technologiques et en profitent pour recréer du lien social, et maintenir cette connexion à leur entourage, selon Marie-Françoise Fuchs, fondatrice de l’association Old’Up.

Pour Emmanuel Marill, Directeur d’Airbnb en France, la plateforme est aujourd’hui en parfaite adéquation avec cette frange de la population française qui souhaite rester active et utile, et qui permet notamment d’accueillir des gens du monde entier pour promouvoir l’échange intergénérationnel et valoriser son patrimoine avec une hausse nette de pouvoir d’achat de 7%).

Les plus de 60 ans représentent aujourd’hui 15% des hôtes français, et ils sont les mieux notés et les plus accueillants d’après les voyageurs grâce à une très grande qualité d’accueil, et l’envie de partager une expérience authentique et unique.

Et si les seniors aiment partager leur logement sur Airbnb avec des voyageurs des quatre coins du monde, ils sont tout aussi friands de voyages, représentant 7% des utilisateurs français de la plateforme, avec une nette préférence pour les destinations France, et en second plan européennes.

Pour Luc Broussy et Nicolas Bouzou, la France dispose d’un potentiel touristique inégalé car réparti sur l’ensemble du territoire, et les solutions apportées par Airbnb correspondent également aux politiques publiques liées à la ruralité et à la dispersion du tourisme.

 

Document sans nom

NEWSLETTER - AGEECONOMIE.COM
Exemple de newsletter

 

 

Tags:

Laisser votre commentaire