Le Groupe ORPEA annonce aujourd’hui son implantation au Brésil et au Portugal. Yves Le Masne, Directeur Général d’Orpéa déclare : « Déjà présent dans 10 pays, et conformément à sa stratégie, Orpéa accélère son internationalisation en s’implantant en Amérique du Sud, ainsi qu’en renforçant son empreinte européenne. En effet, le Brésil et le Portugal offrent des opportunités correspondant parfaitement au modèle de croissance du Groupe. Ce sont d’ores et déjà 2 000 lits au Brésil et 1 000 lits au Portugal qui sont en construction dans les meilleures localisations de ces pays ».

Ce développement, principalement par création de nouveaux établissements, donc créateur de valeur à long terme, est réalisé en partenariat avec le groupe SIS avec lequel Orpéa entretient des relations de longue date et qui bénéficie d’une expertise reconnu dans ces deux pays.

L’implantation en Amérique du Sud, à travers le Brésil, constitue un réservoir de croissance pour les années à venir, où les besoins d’une prise en charge de la dépendance sont très importants. Orpéa, accompagné du groupe SIS, poursuit son développement au Brésil, tant par d’autres constructions que par d’éventuelles acquisitions ciblées.

Le développement au Portugal s’inscrit dans la continuité de la densification du réseau européen du Groupe. Présent sur 3 continents (12 pays) Orpéa devient ainsi un des principaux leaders mondiaux de la prise en charge de la dépendance, avec une offre de services et de soins aux plus hauts standards de qualité.

Brésil : 2 000 lits en construction et un très fort potentiel de développement

Le Brésil représente une opportunité de développement pour Orpéa dans les années à venir de par sa taille (plus de 200 millions d’habitants), sa culture de la santé, ainsi que la présence de classes moyennes et supérieures disposant d’un pouvoir d’achat en forte croissance.

Dans le domaine de la prise en charge de la Dépendance, le Brésil présente des caractéristiques favorables au développement d’Orpéa :

– un très fort vieillissement de la population : les plus de 80 ans vont quintupler d’ici à 2050, passant de 3,3 millions aujourd’hui à plus de 15 millions, soit un rythme de croissance plus de deux fois supérieur à celui des pays européens ;
– une concentration de la population âgée dans les régions à fort pouvoir d’achat ;
– une offre limitée avec 100 000 lits (3 500 établissements), soit environ 3 lits pour 100 personnes de plus de 80 ans, contre 20 en Europe ;
– un secteur essentiellement composé de petites structures, de qualité moyenne, et dominé par des acteurs publics et associatifs ;
– des prix de journée libres et entièrement payés par les résidents et leurs familles.

A ce jour, 2 000 lits sont d’ores et déjà en construction dans des localisations à fort pouvoir d’achat : Sao Paulo, Rio de Janeiro, Belo Horizonte et Fortaleza.

Le Brésil offre de vastes opportunités de développement et Orpéa explique se « préparer activement sa montée en puissance dans ce pays, tant par croissance organique avec d’autres projets de construction, que par quelques acquisitions sélectives d’établissements existants« .

« Cette implantation sur un nouveau continent éloigné de l’Europe, dans un pays complexe, résulte de plusieurs années de travail menées par les équipes d’ORPEA pour préparer avec soin l’implantation dans le respect des normes et réglementations locales. Le Groupe dispose en effet aujourd’hui de l’organisation, des structures de contrôle, des équipes de développement et de l’infrastructure nécessaires pour faire du Brésil un véritable succès » explique Yves Le Masne.

Brésil: plus de personnes âgées que de jeunes en 2050

Le Brésil traverse un processus inédit de « vieillissement » de sa population et comptera plus de personnes âgées que de jeunes en 2050, indiquait déjà en 2014 la Banque Mondiale.

Ce phénomène, connu comme « bonus démographique » se produit quand la population active continue à augmenter sans que les besoins pour les inactifs n’aient encore cru trop fortement. Ces générations nombreuses créent de la richesse, et ont moins d’enfants que les générations précédentes.

La population âgée va plus que tripler au cours des prochaines décennies et passera de 20 millions (en 2010) à 65 millions en 2050. Le Brésil compte près de 191 millions d’habitants aujourd’hui et en 2050 il devrait en compter plus de 215 millions, d’après des données de l’Institut brésilien de géographie et statistiques (IBGE, public).

Portugal : 1 000 lits en construction dans le pays avec la population la plus âgée d’Europe

Le Portugal réunit tous les critères de sélection d’Orpéa :

– le nombre de personnes de plus de 80 ans va plus que doubler d’ici 2050, passant de 630 000 aujourd’hui à plus de 1,3 million ;
– une réglementation constituant une barrière à l’entrée avec un système de licences ;
– une offre restreinte dans la grande dépendance : établissements de petite taille et très peu de chambres particulières ;
– un secteur privé fragmenté ne représentant que 20% de l’offre.

A ce jour, une dizaine d’établissements, représentant 1 000 lits, sont en cours de construction dans des emplacements stratégiques à Lisbonne, Cascais et Porto.

Investissement en partenariat avec le Groupe SIS

Orpéa a décidé de s’associer avec le Groupe SIS pour s’implanter et se développer dans ces deux pays. Le groupe SIS est une société holding familiale qui regroupe l’ensemble des participations et des activités de Philippe Austruy, entrepreneur reconnu et pionnier du secteur privé de la santé et de la dépendance en Europe. Il a contribué depuis 40 ans à la structuration du secteur en France, à travers la création de Générale de Santé, Medidep, ou, plus récemment Mediter et Medibelge (rachetés par Orpéa fin 2010).

Orpéa et SIS ont créé deux joint-ventures, l’une au Portugal et l’autre au Brésil, dans lesquelles Orpéa détient 49% du capital avec une option d’achat sur le solde, exerçable dans les prochaines années. Tous les projets de développement sont analysés conjointement par les équipes de SIS et d’Orpéa et la gestion opérationnelle sera assurée par Orpéa. Fidèle à sa stratégie immobilière, Orpéa détiendra, à terme, parmi les établissements ainsi construits dans chaque pays, une part prépondérante des immeubles, supérieure à 50%.

Portugal: la population continue de baisser malgré un rebond de la natalité.

La population du Portugal a continué de baisser en 2015, à 10,34 millions d’habitants, malgré un rebond de la natalité et un nouveau recul de l’émigration, selon une estimation publiée jeudi par l’Institut national des statistiques (Ine).

Le nombre d’habitants au Portugal a reculé de 0,34%, contre une baisse de 0,50% en 2014, a indiqué l’Ine dans un communiqué.

Le taux de croissance naturel (-0,22%) est resté négatif en dépit d’une progression du nombre de naissances (+3,8% à 85.500), une première depuis 2010, car le nombre de décès a également augmenté (+3,5% à 108.500).

L’office statistique portugais continue d’observer un « double vieillissement démographique » du pays, provoqué par l’augmentation du nombre de personnes âgées de 65 ans ou plus (+316.200 personnes) et la réduction du nombre de jeunes de moins de 15 ans (-208.100 personnes).

Le Portugal comptait ainsi 147 personnes âgées pour 100 jeunes en 2015, contre 109 dix ans auparavant.

 

 

NEWSLETTER - AGEECONOMIE.COM
Exemple de newsletter
Vous aimez nos articles ? Abonnez-vous à notre newsletter

 

Les commentaires sont fermés