Description 2

Courant 2019, le think tank Matière Grise a publié un rapport avec pour titre « Objectif Gtand Age : éviter l’hôpital ». 

Voici la synthèse de ce rapport

Le patient âgé n’est pas à l’hôpital un patient comme les autres : taux d’hospitalisation plus élevé, durée de séjour plus longue, proportion plus importante d’admission par les urgences, le patient âgé cumule les difficultés… alors même qu’il cumule souvent les fragilités. Son hospitalisation constitue en cela un événement généralement indésirable tant pour des raisons sanitaires que pour des raisons financières.

Indésirables, certaines hospitalisations sont toutefois également évitables, à conditions d’utiliser à bon escient les dispositifs qui ont déjà fait leur preuve : promotion du Tarif Global et des Pharmacies à Usage Intérieur, déploiement de l’HAD y compris en Ehpad ou en RSS; renforcement des capacités en soins la nuit en établissement; formation des équipes soignantes aux situations d’urgence  ; meilleure anticipation des soins palliatifs en Ehpad, facilitation de l’accès à la télémédecine ou encore généralisation des places d’hébergement temporaire de sortie d’hôpital.

ces dispositifs sont bien identifiés et connus. Ils doivent à présent être appréhendés de manière plus globale et systémique pour lutter efficacement contre les hospitalisations évitables et accompagner par ailleurs la mutation de l’Ehpad en cours.

A l’image de nos précédentes publications, cette Etude n’a donc pas vocation à révéler de données ou explorer des pistes inédites mais bien à compiler et rendre lisibles et compréhensibles les données qui existent et que nous jugeons utiles à la compréhension de ce sujet, sur lequel la future loi Grand Âge et Autonomie ne pourra bien évidemment pas faire l’impasse.

Des hospitalisations indésirables et évitables

Plus souvent hospitalisées, pour une durée plus longue et en passant plus fréquemment par la case « urgences » : pour les personnes âgées, plus fragiles, le parcours hospitalier peut rapidement devenir un parcours du combattant.

De nombreuses études ont démontré qu’il existe un réel potentiel de réduction des hospitalisations des personnes âgées, qu’elles soient accueillies en Ehpad ou non. Les acteurs du Grand Âge ont donc un rôle à jouer à travers l’adaptation de leurs ressources et de leur offre et un meilleur usage de certains dispositifs externes existants.

 

Les commentaires sont fermés