Description 2

DisonsDemain.fr, le service de rencontre des célibataires de 50+ s’est intéressé à la relation parents – enfants, et dans quelle mesure elle peut être déterminante pour ‘sauter le pas’ dans la recherche d’un nouvel amour.

Cette tendance prend déjà de l’ampleur : pour 10 % des 50 + actuellement inscrits sur un site de rencontres, le déclencheur a bel et bien été leur(s) enfant(s).

Dans les familles et pendant 20 ou 30 ans, ce sont généralement les enfants qui écoutent leurs parents. Après les avoir accompagnés pendant des années dans les plus grandes étapes de leur vie, les rôles ont tendance ensuite à s’inverser, et c’est au tour des enfants d’être là pour leurs parents !

Partant de ce constat, une étude a été menée auprès des célibataires de plus de 50 ans et leurs enfants.

92 % des parents considèrent que leurs enfants sont de bon conseil. 29 % d’entre eux ont révélé que leur enfant serait la personne de leur entourage en qui ils auraient le plus confiance dans la recommandation d’un site de rencontres. Comme Margaux, 26 ans, ils se sentent concernés par le bonheur sentimental de leurs parents « Comment convaincre ma maman d’aller sur une application pour faire des rencontres ? ».

Après une rupture, 57 % des 50+ attendent plus de 6 mois avant de s’inscrire sur un service de rencontres en ligne. Manque de confiance en soi souvent lié à la crainte de ne plus trop savoir comment séduire ou si on plaît encore, mais surtout la maîtrise des codes du dating en ligne et des nouvelles technologies.

55 % d’entre eux demandent d’ailleurs régulièrement conseil à leurs enfants sur l’utilisation d’internet et des smartphones. Mais ce n’est pas le seul domaine dans lequel les enfants peuvent intervenir : 38 % des enfants déclarent qu’ils sont ouverts à échanger avec leurs parents autour des sites de rencontres et leur fonctionnement.

Ce n’est pas très étonnant : les enfants, qui entre 25 et 34 ans sont 57% à avoir déjà utilisé les sites de rencontres, maîtrisent parfaitement les nouvelles technologies et connaissent les codes des rencontres en ligne. Ils aident ainsi leurs parents à utiliser et se mettre en valeur sur ces sites afin de rencontrer une personne qui partage leurs centres d’intérêt et leur état d’esprit. En étant prescripteurs, les enfants font sauter les barrières que s’étaient posées leurs parents. Ils représentent désormais une aide précieuse et des conseils avisés.

Mercedes, qui a rencontré son compagnon sur DisonsDemain, en a fait l’expérience : « Après le départ de mon mari, ma fille m’a suggéré de me prendre en main et de m’inscrire sur DisonsDemain. Elle m’a prise en photo et m’a aidée à créer mon profil ».

Les enfants sont-ils en train de devenir les nouveaux coachs amoureux de leurs parents célibataires ?

(Crédit photo : communiqué de presse de Disons Demain)

Laisser votre commentaire