Les conséquences du vieillissement de la population Déjà perceptible aujourd’hui, le vieillissement de la population devrait en toute logique se poursuivre, avec des conséquences économiques et sociales non négligeables. Le nombre croissant de personnes âgées est bien souvent assimilé à une charge pour la société : augmentation des pensions de retraite , des frais médicaux, des risques de dépendance… Pour autant, les experts ne partagent tous le point de vue que le vieillissement mène l’humanité à sa perte. Ainsi, une étude de l’Insee montre qu’en France, seulement 6,4% des plus de 65 ans sont dans des institutions et parmi les plus de 80 ans vivant à domicile, seulement 4,5% ont besoin d’une aide quotidienne. De la même manière, les travaux du centre interfacultaire de gérontologie de Genève montrent que les dépenses de santé d’un individu n’augmentent pas en fonction de son âge mais en fonction de la proximité de son décès. Le fait que plus de 60% des décès interviennent après 75 ans (source : Office fédéral de la statistique, 1994) est sans doute de nature à entretenir la confusion entre grand âge et fin de vie. Pour autant, selon les experts du centre suisse, il serait abusif d’affirmer que

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés