Appartement pour Seniors Les baby-boomers, les 75 millions d’Américains nés entre 1946 et 1964, encombrent le marché de l’immobilier, selon un article paru dans le Chicago Tribune.  Au lieu de déménager dans des communautés de retraités comme nombre de leurs parents l’ont fait quand ils ont vieilli, les baby-boomers optent pour vieillir dans leur logement actuel. Le « quasi-embouteillage » éloigne environ 1,6 million de maisons du marché national, selon une chronique de Tribune, citant une analyse de Freddie Mac. «Les baby-boomers sont un pilier du cycle de l’accession à la propriété, qui prévoit que les personnes âgées libèrent des maisons qui peuvent être revendues à des primo-accédants, ce qui maintient le marché en mouvement». Une étude publiée en janvier par Chase a révélé que 76% des baby-boomers sont propriétaires de leur propre maison. Environ 66% de ces propriétaires pensent que leur valeur va bientôt augmenter et 88% d’entre eux prévoient rénover au cours des trois prochaines années. Les baby-boomers ont tendance à penser que si une maison leur convient, elle devrait l’être aussi pour la prochaine génération, a déclaré Alejandro Trujillo, 33 ans, agent immobilier à Chicago depuis cinq ans. Trujillo explique : «Le conflit réside dans les travaux d’adaptions des logements. Un boomer pourrait penser qu’un vieux service

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés