Description 3

Selon un récent sondage de Fidelity Investments (USA), les inquiétudes financières mettent en exergue de nombreux couples âgés, en grande partie à cause des dettes que l’un ou l’autre des partenaires a contractées.

Le sondage effectué auprès de 1 662 couples américains a révélé que 39% des baby-boomers étaient endettés, et 30% d’entre eux ont déclaré que cela avait eu un impact négatif sur la façon dont le couple s’entendait. Pour cette raison et d’autres, 44% des baby-boomers interrogés craignaient d’avoir un revenu suffisant à la retraite, un stress exacerbé par un manque de communication et de planification conjointe.

Parmi les couples de baby-boomers inquiets des dettes, 72% ont déclaré qu’ils se disputaient au moins occasionnellement sur l’argent, contre seulement 39% des couples qui ne se sentent pas stressés financièrement.

«Cette étude a révélé que plus de la moitié des couples étaient en désaccord sur le montant qu’ils doivent épargner avant de prendre leur retraite pour maintenir leur style de vie», a déclaré Alexandra Taussig, vice-présidente principale de Fidelity, par courriel à l’Aarp. Plus inquiétant encore, 46% des couples de baby-boomers ont admis n’avoir aucune idée de ce dont ils ont besoin. Il est très important de s’asseoir ensemble et de discuter de ces sujets afin d’avoir une vision commune de ce à quoi pourrait ressembler la retraite et que vous soyez sur la bonne voie pour y parvenir.

Plus de la moitié des baby-boomers interrogés – 53% – ont déclaré qu’ils préféreraient travailler plus longtemps, même si cela signifie avoir moins de temps à consacrer à un conjoint, afin qu’ils puissent avoir plus d’argent pour la retraite. Mais 90 pour cent des baby-boomers ont dit qu’ils préféreraient que leurs conjoints travaillent à des emplois dont ils jouissent plutôt que d’occuper un poste mieux rémunéré mais stressant.

 

Document sans nom

NEWSLETTER - AGEECONOMIE.COM
Exemple de newsletter

 

 

Tags:

Laisser votre commentaire