Description 3

étude hsbc retraite

Hsbc vient de publier les résultats de sa nouvelle étude sur les retraites dans plusieurs pays. Les résultats de l’étude indiquent que les actifs attendent la retraite avec impatience. C’est un moment pour améliorer sa santé, passer du temps avec sa famille et ses amis et s’impliquer dans de nouvelles activités. De fait, les retraités actuels déclarent que leurs relations et leur vie sociale se sont améliorés depuis qu’ils ont cessé de travailler.

Cependant de nombreux actifs ont toujours des appréhensions. Leurs aspirations sont positives, mais ils ne savent pas si leur santé et leurs moyens financiers seront suffisants pour profiter d’une bonne retraite. Beaucoup d’événements dans la vie peuvent bouleverser nos projets. Mariage, achat immobilier, frais de scolarité, frais de santé ou prise en charge de parents âgés peuvent être onéreux. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux actifs soient incertains quant à leur capacité à réaliser leurs rêves une fois à la retraite.

« La retraite peut être une opportunité pour se réinventer, pour passer plus de temps avec sa famille et ses amis ou simplement se faire plaisir. Cependant notre nouveau rapport, Un renouveau prometteur – le douzième du programme l’Avenir des Retraites – nous montre qu’il n’est pas toujours aisé pour les actifs d’épargner pour une retraite confortable et en bonne santé » explique Charlie Nunn, Group Head of Wealth Management, HSBC

Parmi les principaux résultants, notons que 77% des actifs de plus de 45 ans souhaiteraient partir à la retraite dans les 5 ans à venir s’ils le pouvaient.

L’étude indique 25% des actifs de 45 ans et plus qui souhaitent partir à la retraite invoquent l’impact négatif du travail sur leur santé physique et/ou mentale et 49% des retraités indiquent que leur niveau de vie s’est dégradé une fois à la retraite.

68% des actifs pensent que les problèmes de santé affecteront leur épargne retraite et 76% d’entre eux ne savent pas combien ils dépenseront en frais de santé une fois à la retraite.

L’envie de prendre sa retraite

77% des actifs de 45 ans et plus souhaitent prendre leur retraite dans les 5 ans à venir, or 54% d’entre eux ne le pourront pas. Les femmes de 45 ans et plus sont plus enclines à souhaiter partir en retraite dans les 5 ans à venir ( 80 %), que les hommes (74%). Les actifs de 45 ans et plus, ayant des enfants de 16 ans ou plus, seront plus en capacité de partir en retraite dans les 5 ans à venir (52%), que ceux qui ont des enfants de moins de 16 ans (25%).

Les principaux obstacles sont financiers

De nombreux actifs de 45 ans et plus qui aimeraient partir en retraite mais ne le peuvent pas invoquent des raisons financières : 66% n’ont pas assez épargné, 27% ont des personnes à charge financièrement, 20% sont très endettés.

91% des hommes actifs de 45 ans et plus déclarent qu’ils rencontrent au moins un de ces obstacles, contre 82% pour les femmes actives de 45 ans et plus.

> Lire l’étude

Tags:

Laisser votre commentaire