Description  1

Alors qu’en France près d’un million de personnes de plus de 60 ans sont isolées socialement, situation renforcée par le confinement, la startup Colette veut démocratiser l’accès à la cohabitation intergénérationnelle pour permettre à un maximum de seniors de rompre avec la solitude.

La cohabitation intergénérationnelle réinventée

Colette officialise le lancement de sa plateforme en ligne. Dès que la situation sanitaire le permettra, des étudiants pourront s’installer chez des seniors qui ont une chambre à louer. La mission de la jeune startup est d’enrayer 2 spirales négatives :

  • d’un côté, la hausse des loyers qui contraint les étudiants à consacrer près de 70% de leurs ressources** pour se loger de moins en moins bien ;
  • de l’autre, l’éclatement des familles qui fragilise les seniors, dont près d’un million souffre d’isolement, soit l’équivalent d’une ville comme Marseille*.

Un système 100% vertueux : les seniors comblent une chambre laissée vide, tout en complétant leurs revenus, et les étudiants se logent à moindres frais, tout en donnant une dimension solidaire à leur colocation.

Une solution gagnant-gagnant qui resserre le lien entre générations

Matthieu Vaxelaire, fondateur et CEO de Colette, nous explique :

“Colette est née du constat de deux problèmes. D’un côté, nous nous sommes rendus compte que les jeunes vivaient un véritable parcours du combattant pour se loger. De l’autre, les aînés – et parfois nos propres parents – se retrouvaient de plus en plus isolés. La société actuelle tend à mettre dos-à-dos les jeunes et les aînés. Or, chez Colette, nous sommes convaincus que la solidarité entre générations existe. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons l’encourager en lançant la première plateforme qui centralise toute l’offre et toute la demande en matière de cohabitation intergénérationnelle.

Une seule priorité actuelle : protéger la santé des hôtes

Depuis le début de la crise sanitaire, la startup met tout en oeuvre pour protéger la santé de ses hôtes seniors et garantir un contact permanent avec eux. L’équipe de Colette a ainsi mis en pause la création de binômes in situ. Si la mise en relation entre hôtes et co-habitants est toujours possible en ligne, l’installation des étudiants chez les hôtes est interrompue et le restera jusqu’à ce que la situation sanitaire permette la reprise. La startup a également adapté ses process en interne : la rencontre et la qualification des étudiants et hôtes se fait désormais par téléphone en attendant de reprendre les visites à domicile.

Source : communiqué de presse. > Vous aussi, faites-nous parvenir votre actualité

 


NEWSLETTER  
EMISSION LE GRAND ENTRETIEN  
SERVICES POUR LES ENTREPRISES SUR LE MARCHE DES SENIORS  

Les commentaires sont fermés