Description 3

« Nous ne pouvons pas aider les médecins , mais nous pouvons donner un peu de dignité et de joie de vivre aux seniors isolés dans un moment si critique », explique Sophie Gaillet, à l’origine de Grand-Mercredi.

Ce sont des lettres papier, livrées chaque jour au domicile des seniors les plus isolés.

Comme un petit programme quotidien, ces lettres encouragent :

  • la notion du temps
  • la mobilité quotidienne
  • la stimulation intellectuelle
  • et même le lien social.

Nous avons imaginé pour eux des petites gymnastiques à faire depuis leur chaise, une méthode pour leur donner la notion du temps, des énigmes dont la réponse arrive le lendemain, ou encore un « réflexe téléphone » pour les inciter à se tourner vers l’extérieur.

Il y a des seniors, notamment en Ehpad, en résidence seniors ou encore chez eux, qui attendent que le temps passe. Ils ne peuvent plus recevoir de visites, ni – dans certains cas – profiter des espaces de vie partagés de l’établissement où ils vivent, le risque sanitaire étant trop élevé.

Ils ne voient donc personne!

« Face à ce constat, et étant donné nos capacités à produire des contenus pour les seniors, Grand-Mercredi met ses équipes au service de tous les acteurs, résidences seniors, Ehpad, Associations de bénévoles, départements, mairies, ou encore réseaux d’aides à domicile, pour que tous les seniors fragiles et isolés en bénéficient », ajoute Adrien Bouvier chez Grand-Mercredi.

« On peut rester chez nous, mais on ne peut pas rester sans rien faire pour nos aînés qui ont veillé sur nous toute leur vie ». Nous avons besoin que cette initiative soit relayée partout rapidement.

 

Source : communiqué de presse

 





Les commentaires sont fermés