Dans cet article je voudrais vous parler de la quantification de la Silver économie et du marché les Seniors et notamment du chiffre de 92 milliards d’euros que vous avez probablement lu ou entendu.

En effet ce chiffre est régulièrement cité dans les articles, des médias et même dans des conférences pour expliquer l’ampleur qu’aurait cette filière Silver économie.

Vous avez peut-être remarqué que ce chiffre est cité, sa source ne l’est presque jamais et la méthodologie qui avait servi à définir ce chiffre, en 2013, n’est pratiquement jamais étayée, ni expliquée.

Ainsi, on utilise un chiffre important, on le sort de son périmètre d’origine et de son contexte et on l’applique à la Silver économie, ce qui aboutit à des conclusions qui sont souvent fausses ou au minimum exagérées quant à l’ampleur et au marché potentiel de la Silver économie.

Certains acteurs de la Silver économie ou entrepreneurs me disent ne pas comprendre ce chiffre de 92 milliards d’euros au regard de leurs chiffres d’affaires respectifs, bien sûr, bien plus faibles. D’autres, nouveaux acteurs du marché, sont attirés par la Silver économie, notamment, en raison de ce chiffre qui expliquerait l’ampleur et le potentiel est Silver économie.

Le terme Silver économie apparaît en 2013

Tout d’abord, revenons sur ce terme Silver économie. Ce terme Silver économie est arrivé, en France, en 2013. Il existait auparavant dans certains pays asiatiques telque Singapour. Avant 2013, qu’il existait deux notions : le grand âge et le marché les Seniors.

Le grand âge est l’environnement de la personne âgée fragilisée ou dépendante. Cela concerne environ 4 millions de personnes, essentiellement âgées de plus de 75 ans. Les secteurs concernés sont les établissements pour les personnes âgées et tout leur environnement avec les fournisseurs, les partenaires, etc. Le grand âge inclut également le secteur du maintien à domicile et son environnement, tels que l’habitation et l’aménagement du domicile, les services à la personne, mais aussi les différentes technologies et l’assistance.

De son côté le marché des Seniors représente la consommation globale en services et produits des Seniors que je définirais par les plus de 60 ans même si certains les définissent à partir de 50 ans ou 55 ans. Quand je parle de consommation globale, il s’agit de la consommation de produits et services qui sont spécifiquement dédiés aux seniors, mais aussi, et c’est la plus grande partie, des biens de consommation consommés également par les autres générations. Dans les services dédiés on peut trouver l’assurance santé complémentaire pour Seniors, mais aussi les voyages à destination des Seniors, etc.

Un chiffre calculé en 2013

Alors, d’où vient ce chiffre de 92 milliards d’euros. Ce chiffre provient d’une étude que nous avions réalisée en 2013 avec des économistes, mais avec un périmètre très précis de la Silver économie. Autrement dit nous avions pris le postulat d’une définition précise de la Silver économie. Cette définition était celle-ci : l’ensemble des produits et des services destinés aux Seniors et consommés par les Seniors. Pour obtenir un chiffre réaliste, nous avions exclu les coûts de santé des six derniers mois de vie qui auraient eu tendance à modifier légèrement les résultats.

Ainsi, nous incluions la partie des services et produits spécifiques pour les seniors de la définition du marché des Seniors. Autrement dit, la définition de la Silver économie retenue en 2013 est un hybride entre le marché des seniors et le grand âge. Elle inclut le grand âge, mais va beaucoup plus loin en incluant les produits et services dédiés aux Seniors de plus de 60 ans.

Suivant cette définition de la Silver économie, le marché potentiel de cette filière ou de cette thématique représente effectivement 92 milliards d’euros ; chiffre comparable à ceux de l’Allemagne, la Grande Bretagne, l’Italie ou encore du Canada (toute proportion gardée).

Une Silver économie, plus réduite

Maintenant, en 2017, lors ce que nous assistons à une conférence sur la Silver économie, nous entendons souvent parler de personnes dites fragilisées ou dépendantes avec des secteurs tels que le maintien à domicile, les services pour les Ehpad et la santé. Alors, effectivement si on opte pour cette définition de la Silver économie qui est presque une reformulation du grand âge, le secteur est beaucoup plus petit que 92 milliards d’euros. C’est exclure l’ensemble de la consommation des jeunes générations.

En effet, le grand âge concerne environ 4 millions de personnes, alors que le marché des Seniors concerne plus de 16 millions de personnes avec des générations plus jeunes, qui ont l’habitude la consommation de masse.

Maintenant, expliquer que le chiffre de 92 milliards d’euros représente le potentiel de la filière Silver économie est, tout simplement faux, et trompeur.

Par Frédéric Serrière

 

Les commentaires sont fermés