Description  1

Facilotab est une tablette conçue pour les Seniors. Interview de François Lerebourg, son fondateur.

Pouvez-vous présenter Facilotab ?

Facilotab est une tablette Android avec un écran de grande taille, simplifiée pour rendre le numérique accessible à tous, y compris celles et ceux qui ne sont pas habitués aux « nouvelles technologies » ! Messagerie, Galerie photos, applications Android, recherche sur Internet, tout y est, mais en plus intuitif…

Facilotab s’adresse principalement aux seniors non encore connectés mais aussi à d’autres débutants et à certaines catégories de personnes handicapées. Sa force est d’être totalement personnalisable, afin de s’adapter à chaque utilisateur.

Pourquoi avoir conçu cette tablette pour Seniors et des services ?

Je me suis rendu compte en 2014 que rien n’était probant pour intégrer les seniors néophytes à la « révolution numérique », et que cela contribuait à les couper de leurs proches qui vivent un peu loin. Et cela d’autant plus, quand leur audition n’est plus si bonne et que l’usage du téléphone devient difficile.

Un outil peu cher et facile à manipuler devenait utile. En parallèle, des services Facilotab ont été développés pour que les proches, même éloignés physiquement, puissent aider l’utilisateur à distance. Des services spécifiques ont été également conçus en partenariat avec certaines résidences autonomies, notamment pour piloter la domotique de l’appartement ou pour organiser la commande de pain et de viennoiseries depuis la tablette.

Comment l’avez-vous conçue ?

Nous sommes un éditeur de logiciels « grand public » (depuis 1990) dans les domaines de la généalogie et la photo. Notre expérience des interfaces utilisateurs et notre connaissance du public senior, utilisateurs des ordinateurs, nous a permis de répondre à l’attente de cette partie de la population éloignée du numérique.

Depuis le début du projet Facilotab, nous animons de nombreux ateliers d’initiation à la tablette en collaboration avec les associations de seniors, les CCAS, les centres sociaux… Notre grande expertise et nos contacts fréquents avec les utilisateurs nous permettent chaque trimestre d’apporter des innovations dans nos applications dont profitent tous les utilisateurs gratuitement.

Vous venez d’être référencé par Orange. Pouvez-vous nous en parler ?

Effectivement, dans son tout récent Catalogue Autonomie 2019, Orange a sélectionné la solution Facilotab comme une solution pertinente et approuvée pour les débutants sur Internet. En effet, Facilotab est aussi une “super” application qui s’installe au dessus du système Android et le cache en grande partie.

Ainsi, Facilotab transforme une tablette traditionnelle en tablette simplifiée. Il s’active automatiquement dès la mise en route de la tablette. Orange a été séduit par cette approche – hautement intuitive – qui apporte une aide inédite aux personnes débutantes, sachant qu’Orange est attentif aux solutions pour favoriser l’autonomie de tous ses clients.

Comment avez-vous réussi à obtenir ce partenariat ?

Ma présence sur les salons autour de la Silver Economie depuis 4 ans m’a conduit à de nombreuses rencontres avec les acteurs du secteur. Cela m’a permis de rencontrer des responsables chez Orange et, Orange HealthCare, à la direction de l’innovation et à la direction de l’accessibilité du groupe.

La tablette et le système Facilotab ont été remarqués par leur qualité de conception et l’expérience terrain depuis plusieurs années.

Recherchez-vous d’autres partenariats ?

Oui, chaque semaine, nous sommes contactés par des partenaires potentiels : des distributeurs qui souhaitent ajouter à leur catalogue nos solutions, des résidences autonomies qui développent des programmes pour accompagner les personnes au numérique.

Il y a quelques semaines, j’ai participé à une journée d’expertise organisée par Le Lab Senioriales qui a été très enrichissante. Nous avons également de nouveaux dispositifs à destination des Ehpad pour permettre aux familles et aux personnes qui résident dans ces établissements de continuer à partager des photos et des messages.

Enfin, des CCAS de grandes villes nous font déjà confiance en utilisant nos solutions pour accompagner le public concerné. Avec près de 13 millions de personnes impactées par la « fracture numérique », il reste encore beaucoup à faire en 2020.

 

Les commentaires sont fermés