Description 3

Cette combinaison réactive développée par le studio de design Fuseproject se présente sous la forme de «muscles électriques» qui aident les personnes âgées à marcher, à se lever et à monter les escaliers.

Aura a été conçue en collaboration avec la société de robotique Superflex. Elle a été dévoilée en janvier à l’exposition New Old au London Design Museum, qui explore comment les concepteurs peuvent améliorer les expériences quotidiennes des personnes âgées.

Le vêtement, fabriqué à partir d’un tissu léger et souple, vise à fournir à la personnne âgée un niveau de force plus élevé grâce à une série de moteurs logés dans des cosses hexagonales.

Les gousses – ou «muscles électriques» – sont situés sur le torse, les hanches, les jambes et le dos et intégrés avec des capteurs.

Chacun utilise l’intelligence artificielle pour réagir aux mouvements naturels du corps et ajoute de la puissance musculaire pour aider le porteur à se lever, s’asseoir ou rester debout.

«Lorsque nous parlons d’une innovation pour les Seniors, l’approche standard consiste souvent à fournir une aide pour les tâches à accomplir à la maison, des modules de bien-être tout en s’accommodant d’un manque de mobilité, ce qui aboutit à une vie plus sédentaire » explique Yves Béhar le directeur de l’agence.

« La technologie doit permettre d’aider à continuer à se déplacer et à interagir avec les autres physiquement, socialement et émotionnellement. C’est le challenge auquel Superflex répond avec ce concept de vêtements motorisés: pour nous permettre d’améliorant notre capacité physique afin que nous puissions continuer à vivre activement. »

Les gousses et les capteurs sont anatomiquement alignés avec la morphologie musculaire du porteur. Une bande en forme de V dans les sections de tissu souple resserre autour de certains points du corps pour offrir un soutien lombaire.

Lors du choix de la couleur et des matériaux, les studios voulaient éviter un aspect « clinique ».

«Le design et la structure de style que nous avons construisons se démarquent de l’esthétique typique pour le marché des Seniors marquée par une esthétique pour les malades» a déclaré l’équipe.

«A l’inverse de la conception et du cadre esthétique des produits pour le marché du Seniors qui stigmatise et renforce l’âgisme, les matériaux et les détails de la conception Superflex portent sur le confort, la performance et le style« .

Alors que le premier prototype est actuellement en démonstration au Musée du design, Fuseproject et Superflex continuent à développer ce concept – et à envisager qu’il soit finalement utilisé par les personnes handicapées et les athlètes.

En France, en 2008, l’agence de conseil Senior Strategic avait identifier ces possibilités avec les tissus intelligents pour le compte de l’IFHT.

 

 

Les commentaires sont fermés