Tendances Il y a un constat rapporté par une étude américaine : la volonté des moins de 60 ans à rester jeune. C’est une véritable demande « Anti-aging « . Elle pousse les personnes à prendre des compléments alimentaires qui ont un “effet” de ralentissement du vieillissement. Par exemple l’intégration, dans certains aliments, du calcium et de la vitamine D pour limiter les effets de l’ostéoporose. En France, la vente de ces compléments alimentaires est réglementée et est assurée par l’industrie pharmaceutique. Une autre tendance se fait jour : celle des  » alicaments « . Ce sont des aliments à la frontière du médicament. Leur usage est essentiellement préventif. Ils promettent une meilleure santé au cours du vieillissement. Développement de nouveaux produits Le domaine alimentaire s’intéresse de plus en plus aux Seniors. Deux grandes tendances vont voir le jour : l’une peut être définie par la phrase  » donnez-moi des produits qui m’aident à rester jeune  » et l’autre par  » aidez moi du mieux possible dans mon vieillissement ». La première tendance est essentiellement un besoin concernant les Baby-boomers et les personnes entre 55 et 65 ans (de même que tout ceux qui ont un réel souci avec leur propre vieillissement). La deuxième

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés