Le combat de l’Association des retraités américains (AARP) en faveur de la nouvelle législation donnant aux assureurs privés un nouveau rôle dans le système d’assurance-maladie aux USA a étonné beaucoup de démocrates. En fait il est facile de constaté que ce puissant lobby est dans les « ;affaires des assurances médicales ;» depuis longtemps. En 45 ans, AARP est passé d’un simple programme pour assurer les professeurs retraités à un empire de plus de $636 million de dollars qui paye ses cadres supérieurs avec des salires de plus d’un demi million de dollars. L’AARP prête son nom à de nombreux produits tels que des services de pharmacie et d’assurance supplémentaire, en passant par des programmes pour l’industrie hôtelière, location de voiture, tourisme, etc. ; AARP s’affiche en tant que « ;groupe de recommandation ;» pour des Américains âgés. Elle tire plus des deux-tiers de son revenu d’actions commerciales autres que la cotisation de 12,5 dollars par adhérents. Recherchant plus de membres, l’association américaine a augmenté les offres du groupe avec à une gamme des produits et de services, y compris des services de pharmacie ou de vente par correspondance.<span style= »mso-spacerun : yes »>  Au cours des dernières années, l’AARP a abaissé l’âge

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés