Pour beaucoup de Boomers, une voiture est beaucoup plus que le transport. Près de la moitié disent que leur véhicule est une extension de leur personnalité et de leur image de soi. Environ huit sur dix disent que conduire est la clé de leur sentiment d’indépendance et de liberté. Cette histoire d’amour des Américains avec les voitures continue explique un sondage national mené par AARP Auto en Novembre. Un peu plus de 1 500 adultes qui possédaient ou louaient des voitures ont été interrogés sur leur attitude à l’égard de la conduite, de la technologie embarquée et de leur attitude vis à vis des réparations inévitables. Environ 600 des répondants étaient des baby-boomers (nés entre 1946 et 1964); les autres étaient la génération X et la génération du millénaire. Les voitures stimulent le bonheur Les Américains ont un lien émotionnel fort avec l’expérience de la conduite automobile et avec les voitures elles-mêmes. L’enquête révèle qu’un tiers des baby-boomers ont donné un nom à leur véhicule. Alors que 77% pensent que leur véhicule leur apporte du bonheur, 54% disent qu’une voiture est un achat intéressant et 45% disent que leur véhicule est le reflet de leur engagement envers l’environnement (plus de

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés