Quatil easy de Legrand - Illustration @Legrand
Quatil easy de Legrand – Illustration @Legrand

Fin 2015, en s’appuyant sur une connaissance fine du marché, et en tenant compte de quelques sociétés qui n’ont pas répondu, l’AFRATA estime que le marché français de la téléassistance compte 560.000 clients.

La représentativité des membres de l’AFRATA sur ce marché est forte, puisque l’association couvre 78% du marché, avec presque 470.000 clients.

90% des clients ont entre 60 et 95 ans et l’âge moyen constaté est de 85 ans.

La volumétrie de l’activité est de 5 673 500 appels traités sur une année (2015), dont 127 670 appels avec sollicitation des services publics de secours d’urgence, soit seulement 2%.

Un enseignement de cette étude est la valeur ajoutée du service de téléassistance dans le traitement des situations d’urgence. En effet, seuls 2% de l’ensemble des appels reçus font l’objet d’une sollicitation des services de secours d’urgence (Pompiers, SAMU…). Le professionnalisme des services de téléassistance permet d’éviter de nombreuses interventions des services publics de secours, notamment grâce l’intervention des réseaux de solidarité.

« Les opérateurs de téléassistance jouent donc pleinement leurs rôles dans le traitement des situations de leurs clients, en prenant directement en charge les appels et en limitant la sollicitation des secours aux seuls cas relevant de l’urgence vitale » explique l’Afrata.

 

Les commentaires sont fermés