Personne âgée
Personne âgée

4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude. 3,2 millions sont même en risque d’isolement relationnel, c’est-à-dire qu’ils peuvent passer des journées entières sans parler à personne.

Les Petits Frères des Pauvres publient leur rapport consacré aux liens entre solitude, isolement des personnes âgées et territoires.

Un sujet inédit qui révèle que l’isolement de nos aînés est très différent selon les territoires et qui montre la nécessité d’apporter des solutions de proximité pour leur permettre de vieillir le plus sereinement possible.

Depuis 3 ans, à l’occasion du 1er octobre, Journée internationale des personnes âgées, les Petits Frères des Pauvres publient un rapport sur une problématique vécue par nos aînés isolés.

En 2019, il est consacré aux liens entre solitude, isolement de nos aînés et territoires.

Face à une progression de l’isolement des personnes âgées, phénomène peu mesuré et étudié par les statistiques officielles, il nous a semblé pertinent d’essayer de comprendre leurs attentes et de présenter 15 préconisations pour adapter la lutte contre leur isolement aux territoires.

« Nous espérons que les enseignements de ce nouveau rapport vont permettre aux nombreux acteurs qui ont envie de s’engager pour favoriser une société plus inclusive de mieux comprendre les caractéristiques qui relient isolement et territoires et de mettre en place des actions les plus en adéquation possible avec le vécu de nos aînés isolés et démunis. » Alain Villez, Président de l’Association.

LES GRANDS ENSEIGNEMENTS DE L’ETUDE

• 4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude ;
• 3,2 millions sont en risque d’isolement relationnel ;
• 2 régions à risque : le Centre – Val de Loire et la Nouvelle Aquitaine ;
• Les personnes âgées sont les grands oubliés des Quartiers Politique de la ville ;
• Zone rurale, zone urbaine : un isolement qui s’explique différemment ;
• L’attachement au territoire de proximité se renforce avec l’âge ;
• Des aînés pénalisés dans leur quotidien avec la raréfaction des commerces de proximité, des transports en commun et des professionnels de santé.

LES 15 PRECONISATIONS DES PETITS FRERES DES PAUVRES

Mieux observer l’isolement des aînés sur les territoires

Préconisation n°1 : Mieux mesurer de façon officielle l’isolement relationnel
Préconisation n°2 : Mettre en place un portail qui coordonne, valorise et évalue toutes les actions de lutte contre l’isolement de nos aînés
Préconisation n°3 : Intégrer dans la nouvelle Agence nationale de cohésion des territoires la lutte contre l’isolement de nos aînés

Construire des actions au plus près des territoires

Préconisation n°4 : Prioriser rapidement des actions sur les territoires à risque en matière d’isolement des aînés : Quartiers Politique de la Ville et les régions Centre Val-de-Loire et Nouvelle-Aquitaine
Préconisation n°5 : Construire une politique territoriale de proximité de lutte contre l’isolement des aînés
Préconisation n°6 : Permettre à nos aînés de réinvestir leur territoire

Sensibiliser le grand public et encourager la citoyenneté

Préconisation n°7 : Rendre visible l’isolement des personnes âgées avec des actions de sensibilisation du grand public
Préconisation n°8 : Encourager l’engagement citoyen et les solidarités de proximité
Préconisation n°9 : Dénoncer la marchandisation du lien social et promouvoir le bénévolat d’accompagnement

Promouvoir des solutions d’habitat adaptées aux territoires

Préconisation n°10 : Favoriser les projets d’habitat intergénérationnel qui impliquent les jeunes et les aînés
Préconisation n° 11 : Développer l’habitat temporaire en milieu rural

Favoriser le quotidien des aînés sur tous les territoires

Préconisation n°12 : Favoriser le maintien des services et commerces de proximité
Préconisation n° 13 : Développer le transport à la demande
Préconisation n° 14 : Développer les lieux de convivialité et les commerces itinérants
Préconisation n° 15 : Lutter contre l’exclusion numérique des aînés

 

 

Laisser votre commentaire