300 000 français de plus de 60 ans sont en situation de mort sociale. C’est ce qui ressort d’une enquête des petits frères des Pauvres réalisée en 2017. • 300 000 Français de plus de 60 ans en situation de mort sociale Un chiffre fort : 300 000 personnes de plus de 60 ans, ce qui représente l’équivalent de la population d’une ville comme Nantes, ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes, tout réseau confondu (familial, amical, voisinage, réseau associatif). Par exemple, plus d’une personne de plus de 60 ans sur trois ne sort pas de chez elle tous les jours. Cette situation, véritable mort sociale, s’aggrave avec l’âge et touche plus fortement les plus de 85 ans. L’étude permet également de dresser un « portrait-type » des plus isolés. Ce sont généralement des femmes, de plus de 75 ans, aux revenus modestes, un profil qui correspond en grande partie aux personnes accompagnées par les petits frères des Pauvres. Très souvent, l’Association constitue pour ces personnes le dernier rempart contre la solitude. « La pauvreté se conjugue à l’isolement pour détruire le lien social sans lequel personne pourtant ne peut survivre… L’équivalent d’une ville comme Nantes en situation

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
Tags:

Les commentaires sont fermés