Description 2

Au moment où de plus en plus d’experts prétendent que les Seniors sont très connectés, faisons une nouvelle fois le point avec l’étude des Petits Frères des Pauvres.

27 % des personnes de 60 ans et plus n’utilisent jamais Internet, c’est un des enseignements de l’étude des petits frères des Pauvres/CSA1 sur l’exclusion numérique des personnes âgées.

Une situation inacceptable alors que l’étude révèle également que le numérique est pour nos aînés un vecteur de lien social. Arrêtons de considérer les plus âgés comme une « génération perdue » qui ne s’intéressera jamais aux outils numériques.

Comme le souligne Alain Villez, président de l’Association « Lutter contre l’isolement de nos aînés, notre mission depuis plus de 70 ans, c’est aussi lutter contre leur exclusion numérique devenue un facteur aggravant d’isolement dans notre société ultra-connectée. Notre étude le montre, Internet est un vecteur de lien social. La révolution digitale que nous vivons peut-être profitable à de nombreux aînés qui restent encore au bord du chemin du numérique. »

Les petits frères des Pauvres alertent sur ce risque aggravant d’isolement et présentent 14 recommandations1 pour permettre à nos aînés encore éloignés du numérique, de devenir des internautes.

➢ LES PRINCPAUX ENSEIGNEMENTS DE L’ETUDE

  • Plus d’un quart des personnes de 60 ans et plus toujours en situation d’exclusion numérique. Une exclusion qui touche particulièrement les plus de 80 ans et les personnes les plus précaires.
  • Quel que soit l’âge, quand on est internaute, on utilise régulièrement le numérique.
  • Le numérique est vecteur de lien social pour 2/3 des internautes de 60 ans et plus.
  • Internautes ou pas, les démarches en ligne posent problème.
  • Au-delà du manque de maîtrise, le manque d’intérêt est un frein majeur pour les 60 ans et plus qui n’utilisent pas Internet.

 

Document sans nom

NEWSLETTER - AGEECONOMIE.COM
Exemple de newsletter

 

 

Tags:

Laisser votre commentaire