Description 3

17 mesures pour le tourisme Senior en France
17 mesures pour le tourisme Senior en France

Dans son rapport sur le tourisme des Seniors, Christophe Bouillon fait le point sur les marchés investis par les seniors, leurs attentes et l’offre disponible en France. Il recommande en priorité que tous les professionnels du tourisme prennent en compte les seniors dans leur stratégie d’accueil et de développement.

Ce qui passe par des mesures portant sur l’amélioration de l’accueil et la structuration d’une offre adaptée notamment en matière de transports, le soutien à l’investissement en matière d’hébergements ainsi que la promotion de cette offre.

Le rapport prévoit également des dispositifs concrets de formation à destination des professionnels du secteur pour mieux répondre aux demandes spécifiques des seniors. Il plaide également en faveur de la mise en place d’un système d’aide au départ en vacances, sur le modèle du système « Imserso » développé en Espagne et complémentaire des différentes actions menées par l’Agence Nationale des Chèques Vacances (AVCV), notamment en matière de tourisme social et solidaire.

La part de la population âgée de 65 ans et plus augmente

La part de la population âgée de 65 ans et plus augmente continuellement dans tous les États membres de l’Union Européenne, en Amérique du nord et en Asie.

Ainsi, les 65 ans et plus représentent d’ores et déjà 18,5% de la population totale de l’Union Européenne, soit environ 94 millions de personnes, et un tiers de la population européenne aura plus de 60 ans en 2050. Cette même proportion se retrouve en France avec 18% de la population âgée de plus de 65 ans. Aux Etats-Unis, une personne sur huit a plus de 65 ans, et c’est le cas de 12% de la population chinoise. Ces proportions ne feront qu’augmenter dans les prochaines années.

Pourtant, malgré ce contexte de vieillissement de la population des pays développés, et malgré le statut de première destination touristique mondiale occupé par la France, la connaissance des habitudes des seniors en matière de loisirs et de qualité de vie est encore relativement modeste.

Pourtant, ces clientèles seniors contribueront nécessairement à l’atteinte de l’objectif de 100 millions de touristes internationaux à l’horizon 2020, d’où la nécessité d’étudier l’ensemble des leviers susceptibles d’être actionnés pour dynamiser le tourisme des seniors étrangers et français dans l’Hexagone.

En matière d’accueil des seniors, les études récentes montrent que la France est moins bien organisée que d’autres pays européens, alors même que les 65 ans et plus représentent 18,5% de la population totale de l’Union Européenne, soit environ 94 millions de personnes. Cette tendance est durable puisqu’un tiers de la population européenne aura plus de 60 ans en 2050.

Non pas un mais des touristes seniors

Les seniors sont divisés en trois grandes catégories qui tiennent compte de l’âge de ceux-ci et de leur état de santé.

• Les 50-64 ans : ces « seniors » sont encore jeunes et en pleine forme. Ce sont les plus aisés parmi les seniors et les plus disposés à dépenser, mais ils représentent souvent des consommateurs exigeants.
• Les 65-75 ans : retraités actifs, ils profitent de leur temps libre pour voyager.
• Les plus de 75 ans voyagent encore mais ont souvent besoin de composer avec leur santé.

Un consommateur aguerri à la recherche d’expériences innovantes

Les seniors du XXIème siècle, en particulier les actifs et les jeunes retraités, ont du temps et sont souvent à la recherche d’expériences nouvelles qu’ils n’ont pu réaliser durant leur vie « active ».

Les touristes seniors sont des consommateurs avertis, et dégagent plus de temps pour les loisirs et les voyages que la population active. Parmi les motivations principales aux voyages, on retrouve la volonté de :

– profiter de la vie : c’est le cas surtout des seniors qui veulent voyager tant que leur santé le leur permet ;
– se relaxer afin d’échapper aux contraintes du quotidien ;
– être stimulé via la recherche de dépaysement et d’expériences nouvelles ;
– sociabiliser en faisant du voyage un facteur de lien social avec leur famille et leurs amis ;
– satisfaire un certain besoin de nostalgie, en visitant des endroits qui ont du sens pour eux, comme par exemple des endroits qui leur rappelle une période antérieure de leur vie.

Ces motivations se traduisent par une consommation touristique tournée vers des offres de qualité et authentiques. Ainsi, les segments que sont le slowtourisme, l’œnotourisme, ou encore le tourisme culturel se sont aujourd’hui grandement développés grâce à cette clientèle. En termes d’activités, la randonnée, le tourisme fluvial, le cyclotourisme ou encore la visite d’ateliers d’artisanat sont aujourd’hui les activités les plus plébiscitées par cette clientèle.

Cela se traduit également par un budget beaucoup plus important, une attente sur la qualité beaucoup plus forte et une volonté de consommer des voyages personnalisés hors des sentiers battus.

Les 17 mesures sur le tourisme des Seniors :

Proposition 1 : inciter l’ensemble des professionnels du tourisme à intégrer la question du développement du tourisme des seniors dans les schémas directeurs et stratégies locales, régionales et nationales
Proposition 2 : faciliter la mobilité des touristes seniors internationaux
Proposition 3 : intégrer la question du bon accueil des seniors dans le label Qualité Tourisme
Proposition 4 : inciter les acteurs de l’hébergement touristique à promouvoir leurs dispositifs liés à l’assistance santé afin de rassurer les personnes fragiles
Proposition 5 : renforcer l’attractivité des communes ayant un port fluvial, en les incitant à obtenir le statut de « commune touristique » puis « station classée de tourisme ».
Proposition 6 : créer une commission dédiée aux séjours de santé au sein du cluster bien-être de Atout France
Proposition 7 : promouvoir auprès des touristes et professionnels du tourisme étrangers les dispositifs existants en matière de transports accessibles aux personnes en « situation de mobilité réduite »
Proposition 8 : mieux intégrer la catégorie des seniors au sein des opérations de promotion
Proposition 9 :créer un dispositif « IMSERSO » à la française
Proposition 10 : renforcer la promotion du Prêt Participatif pour la rénovation Hôtelière (PPRH) dédié à la mise aux normes des équipements touristiques
Proposition 11 : développer une offre d’hébergement dédié au tourisme intergénérationnel (grands parents et petits enfants en particulier)
Proposition 12 : rehausser le plafond du chiffre d’affaires permettant l’exonération de la TVA pour les associations du tourisme (loi 1901)
Proposition 13 : créer des contenus en ligne pour attirer les clientèles seniors
Proposition 14 : encourager la création d’applications dédiées aux grands seniors
Proposition 15 : créer un guide de bonnes pratiques pour la structuration et la promotion des offres touristiques destinées aux seniors
Proposition 16 : créer un MOOC dédié à la formation des professionnels et institutionnels sur les attentes des clientèles seniors (internationales et nationales), avec un focus sur le tourisme de mémoire, le tourisme de bien-être, le tourisme culturel et le tourisme spirituel
Proposition 17 : intégrer dans les formations touristiques des modules dédiés au segment des clientèles seniors

 

 

Document sans nom

NEWSLETTER - AGEECONOMIE.COM
Exemple de newsletter

 

 

Les commentaires sont fermés