Plus d’un Senior sur deux ayant déjà pensé à recourir à des services à la personne en cas de dépendance souhaite être mieux informé. La perte d’autonomie apparait comme une conséquence du vieillissement pour laquelle le recours à des prestations de services est anticipé par 67% des personnes âgées de 50 ans et plus (60% pour elles-mêmes et 53% pour l’un de leurs proches), d’après une enquête réalisée par l’Ifop pour le compte de la Fédération du service aux particuliers (FESP) Le souhait d’information quant aux services pouvant être proposés est particulièrement fort, et s’oriente avec des services couplant des interventions humaines et des services connectés (46%). S’agissant du financement de ces services, les personnes interrogées considèrent en majorité (56%) que leur financement est à la charge de la personne dépendante elle-même ou à la famille quand une personne sur cinq (19%) estime pouvoir bénéficier d’une aide publique pour ces services. « La prise de conscience d’un nombre croissant de Français du risque de perte d’autonomie doit être accompagné d’une information exhaustive de la part des conseils départementaux vers les personnes âgées et les aidants familiaux sur l’offre existante sur leur territoire », Guillaume Staub, président de la Commission «

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés