Description 2

A rebours des autres secteurs d’activité, celui de l’aide et des soins à domicile subit à nouveau une hausse du nombre d’accidents de travail, atteignant un niveau élevé.

Les premiers chiffres du bilan 2017 de la branche des risques professionnels de l’Assurance maladie* (AT-MP) dresse, cette année encore, un tableau inquiétant de la situation des salariés des aides et soins aux personnes.

Dans un contexte national de baisse du nombre d’accidents de travail, à son plus faible niveau depuis les années 70, le secteur des EHPAD et de l’aide à domicile plonge davantage dans le rouge, atteignant des indices dramatiquement élevés.

Aide à domicile et EHPAD, « les activités les plus sinistrogènes du secteur de l’aide et des soins à la personne », d’après l’Assurance maladie.

Alors que les risques professionnels sont en baisse tous secteurs confondus :

– 33,4 accidents du travail pour 1 000 salariés en 2017, le secteur de l’aide et des soins à la personne poursuit sa hausse : indice de fréquence à 52,8 pour les salariés des EHPAD et 97,2 pour les salariés de l’aide à domicile (contre 56,8 dans le BTP, en baisse de 3 %).

« On savait ces activités plus accidentogènes que le secteur du BTP, pourtant davantage associé aux risques professionnels dans l’opinion publique. Désormais, l’écart se creuse et l’on se retrouve dans une situation d’une grande gravité où un secteur professionnel est sacrifié par manque de moyens et d’effectifs, faute de parvenir à attirer de nouveaux candidats. Et pour cause ! » s’indigne Guillaume Quercy, président d’UNA (Union nationale de l’aide, des soins et des services à domicile).

« Le secteur du domicile n’est plus en capacité d’absorber un nouveau statu quo. La grande réforme « Grand âge et autonomie » prévue en 2019 doit être à la hauteur », avertit le Président d’UNA

« Il y a urgence à briser ce cercle vicieux pour inverser la tendance. Face à ces maux, il existe une solution bien connue mais jamais concrétisée par les décideurs politiques jusqu’à présent : investir de façon massive et pérenne dans le secteur de l’aide et des soins aux personnes.

La concertation nationale « Grand âge et autonomie » envoie un signal d’espoir à un secteur à bout de souffle et au bord de l’implosion », ajoute-t-il.

 

Document sans nom

NEWSLETTER - AGEECONOMIE.COM
Exemple de newsletter

 

 

Laisser votre commentaire