Les dépenses du système de retraite rapportées au PIB mesurent la part de la richesse nationale consacrée aux retraites. Cet indicateur est donc déterminant pour évaluer la soutenabilité financière du système de retraite dans la mesure où il exprime, de manière globale et synthétique, le niveau des prélèvements qu’il faut opérer sur la richesse produite par les actifs pour assurer l’équilibre du système de retraite à législation constante en matière de retraites. La part des dépenses de retraite dans le PIB, de 13,8 % en 2018, diminuerait à l’horizon 2070 dans les scénarios 1,3 %, 1,5 % et 1,8 % et serait stable dans le scénario 1 % : elle varierait ainsi de 11,8 % à 13,8 % à l’horizon de la projection. L’évolution de la part des dépenses de retraite dans le PIB est donc maîtrisée sur la période de projection. Ce résultat n’emporte toutefois pas d’appréciation politique sur le niveau atteint par ce ratio. La grande variabilité d’un scénario économique à l’autre traduit la forte dépendance du système de retraite à la croissance, qui s’explique par la revalorisation sur les prix des droits acquis et des pensions. Par rapport aux résultats du rapport de 2018, la part des

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
Tags:

Les commentaires sont fermés