Description 2

La société américaine GreatCall Inc. Un des leaders en santé connecté pour le vieillissement actif, lance un programme qui aborde l’un des principaux enjeux du vieillissement: le transport. Le programme GreatCall Rides offrira aux clients de GreatCall un accès facile aux services de la société Lyft – sans application – par l’intermédiaire des Services de l’opérateur personnel de GreatCall.

Lyft a été fondée en Juin 2012 par Logan Green et John Zimmer pour reconnecter les personnes et les communautés grâce à un meilleur transport. Lyft est une société de covoiturage qui connaît la plus forte croissance aux États-Unis et est disponible dans plus de 200 villes. En France, Lyst peut être comparé à Citizen Mobility.

«Nous savons, à la fois de la part de nos clients et de la recherche de l’AARP et de l’Alliance nationale pour les soins, que les limitations des transports ont un impact important sur l’indépendance et la confiance en soi des aînés», a déclaré David Inns, chef de la direction de GreatCall.

Avec des solutions de santé et de sécurité pour les aînés et leurs aidants familiaux, la suite de produits mobiles faciles à utiliser de GreatCall et l’approche spécifique de la clientèle aident les consommateurs vieillissants à vivre plus indépendamment. Parmi les produits et services nous comptons Lively Wearable, GreatCall Splash, Jitterbug, Jitterbug Touch et les applications médicales soins d’urgence, GreatCall Link, MedCoach et 5Star.

« Bien que beaucoup d’entre nous connaissent et sont à l’aise avec les applications de partage, les exigences technologiques – un téléphone intelligent et une application – rendent difficile pour de nombreux adultes âgés », ajoute Inns. «En les incorporant dans le cadre des Services aux opérateurs personnels de GreatCall – ayant des demandes traitées 24 heures par jour par un membre de notre équipe de service à la clientèle aux États-Unis -, nous le rendons facile, abordable et fiable.

En matière de mobilité, ce vieillissement ne recouvre cependant pas les mêmes enjeux pour l’ensemble de la population des plus de 60 ans. Du passage à la retraite à l’entrée dans le grand âge, les besoins et contraintes de mobilité sont très variables.

L’étude « Mobilité des Seniors en France » réalisé par le Laboratoire de la Mobilité Inclusive indique une pratique en développement chez les Seniors avec l’usage de la voiture en tant que passager.

78% des plus de 65 ans possédaient le permis de conduire en 2008, un chiffre en augmentation, particulièrement chez les femmes. La voiture, dont l’usage augmente également, est devenue la première solution de déplacement pour les seniors.

La pratique de l’automobile en tant que passager, ou covoiturage, se développe

Cependant, la pratique de l’automobile en tant que passager, ou covoiturage, se développe. Notre analyse originale de l’ENTD 2008 présente ici la pratique déclarée de l’automobile en tant que passager un jour de semaine ou de week-end. On notera que le terme « covoiturage » est rarement employé en tant que tel par les seniors, ces pratiques relevant probablement plutôt de la solidarité familiale et/ou locale et du recours au taxi par exemple.

On constate que cette pratique est particulièrement importante pour les personnes de plus de 60 ans appartenant au premier quartile de revenus, induisant clairement une mobilité plus contrainte pour des raisons matérielles et financières. Cette pratique augmente également avec l’âge, à l’exception des personnes les plus modestes, en lien avec leur moindre mobilité générale.

Les transports publics représentent 5,1% de pratique modale chez les 65 ans et plus contre 8,3% pour l’ensemble de la population. Le bus est le mode le plus utilisé, à 70 %. Bien que 88% des réseaux urbains proposent une tarification sociale spécifique aux seniors, celle-ci ne représente que 3,7% des titres effectivement utilisés.

Motorisés, plus aisés, habitués au confort de leur voiture et au phénomène de périurbanisation, les seniors d’aujourd’hui ont la possibilité et les moyens financiers de se passer du bus.
Avant de prendre le bus, il peut aussi être nécessaire d’apprendre à l’utiliser : se munir d’un titre de transport; choisir le meilleur itinéraire ; savoir où se trouve l’arrêt le plus proche ; se repérer sur le plan mais aussi dans la rue ; connaître les horaires de passage ; ne pas laisser passer son arrêt… Une véritable «mission de survie».

Le programme pilote GreatCall Rides est axé sur cinq marchés avec des populations importantes d’aînés – Californie, Floride, Chicago, Dallas / Fort Worth et Arizona. Les clients de GreatCall appuient simplement sur la touche «0» sur leurs téléphones Jitterbug et indiquent à l’opérateur personnel où ils veulent se rendre. Les promenades dans les marchés pilotes arrivent en moins de 10 minutes et peuvent être réservées jusqu’à une semaine à l’avance. Les coûts des transports, plus une taxe nominale, sont ajoutés à la facture mensuelle du client.

«Nous savons que les personnes âgées peuvent avoir de la difficulté à se déplacer», explique Gyre Renwick, responsable des partenariats des entreprises de soins de santé à Lyft. « En plus de la conduite de nuit et des préoccupations d’autoroute, beaucoup ne possèdent pas ou veulent un smartphone. Nous avons donc créé la plate-forme Concierge pour permettre à des partenaires comme GreatCall de fournir ce service à leurs membres. Qu’ils aillent au rendez-vous d’un médecin, fassent des achats ou déjeunent avec des amis, l’indépendance de personne ne devrait être affectée par les problèmes de transport », dit Renwick.

Le projet pilote a été lancé dans les cinq zones géographiques en 2016. Le déploiement vers d’autres secteur sera annoncé à mesure que le pilote avancera.

«L’impact de l’accessibilité des transports est aussi un fardeau pour les aidants familiaux, dont 78% fournissent des services de transport aux membres de leur famille – une situation qui va s’aggraver à mesure que notre population vieillit. En créant ce partenariat avec Lyft, nous pouvons éliminer un obstacle clé à la mobilité », ajoute Inns.

 

 

Les commentaires sont fermés