Revalorisation de l’Allocation personnalisée à l’autonomie (APA), nouvelles aides, création du droit au répit pour les proches aidants, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement vise à sensibiliser les Français quant à l’anticipation et la prise en charge garantissant l’autonomie des personnes âgées. (Tribune d’Olivier Milon, Président de Prudalis, membre de la Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers (CNCIF)) Elle se compose de cinq grands principes : – L’amélioration de l’APA à domicile – La reconnaissance et le soutien aux proches aidants à travers le droit au répit – La réforme du congé de soutien familial qui devient congé de proche aidant – De nouvelles aides pour améliorer la prévention de la perte d’autonomie – Un renforcement de la transparence et de l’information sur les prix pratiqués en EHPAD Cette nouvelle loi met plus en lumière une nécessaire adaptation de notre société au vieillissement de ces citoyens. C’est également une incitation pour les conseillers en gestion de patrimoine non initiés à ce sujet, à s’intéresser à diversification de leurs activités voire une spécialisation : l’approche patrimoniale des personnes âgées. En effet, à l’horizon de 2060, un tiers des Français aura plus de 60 ans. Les plus de

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés