L’étude « Prévention de la dépendance : Quels regards, quels rôles et quelle place pour les 50-65ans ? » menée avec l’Institut IPSOS, et dont les résultats ont été partagés durant la soirée, n’est pas sans lien avec les propositions formulées dans le Livre blanc. C’est bien forte de ses enseignements que la Mutuelle Intégrance a décidé, dans une séquence très particulière où le Gouvernement engage ses travaux sur le « Grand âge », de contribuer au débat public. Que signifie «vieillir dans la dignité» pour les français ? Pour la très grande majorité des Français (80%) vieillir dans la dignité signifie avant tout « rester en bonne santé physique » et «être en pleine possession de ses moyens intellectuels» (même proportion pour ces deux notions). Si les Français souhaitent ressentir le moins possible les effets du vieillissement, ils espèrent logiquement les subir le plus tard possible. Une enquête Ipsos réalisée en 2018 montre ainsi que les personnes âgées de 65 ans et plus situent en moyenne le moment auquel on devient vieux à 80 ans, soit un âge très tardif, proche de celui de l’espérance de vie. Les principales craintes liées au vieillissement exprimées par les français vieillir fait peur. C’est la raison pour laquelle les Français repoussent

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés