Les français prévoient quitter le marché du travail à 64 ans et vivre jusqu’à 85 ans, ce qui représente l’une des périodes de retraite les plus longues sur la planète, où les moyennes mondiales sont de 61 et 81 ans, respectivement, selon l’étude de HSCB, intitulée « The Future of Retirement: Shifting Sands » (L’avenir de la retraite : sables mouvants, téléchargeable sur le site de la banque, en anglais seulement). Le monde change et la retraite change. Les principaux changements politiques, sociaux, économiques et technologiques ont un impact significatif sur la façon dont les gens voient leurs perspectives de retraite. Les populations vieillissantes et les dettes nationales croissantes sapent la capacité des économies du monde à continuer de soutenir les personnes âgées. Dans l’ensemble, 65% des personnes en âge de travailler sont préoccupées par le déclin des pensions de l’État / la prestation sociale et 64% par rapport au nombre croissant de personnes âgées nécessitant un financement / soutien de la retraite. Environ les deux tiers (66%) conviennent que les niveaux de dette nationale signifient qu’il y aura moins de soutien pour les personnes âgées. Près du quart (24%) des personnes en âge de travailler croient que les pensions de l’État

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés