Après la publication de son étude sur le marché de l’immobilier de santé en France (cf communiqué et étude diffusés le 14 février dernier), Cushman & Wakefield présente aujourd’hui les conclusions de son étude sur le marché des maisons de retraite en Europe qui détaille la structuration de ce marché sur les principaux pays (Allemagne, Belgique, France, Espagne, Italie, Pays-Bas et Royaume-Uni). Les données démographiques en Europe mettent en évidence un vieillissement de la population (+40% entre 2015 et 2030) qui s’accompagne d’un ratio de dépendance (poids des + 65ans / population 15-64 ans) passant de 29% environ en 2015 à 39% estimés en 2030 et même 50% en 2050. Les besoins en soins de la population âgée vont donc augmenter de façon exponentielle laissant entière la question de leur financement sur fond de crises des finances publiques dans tous les pays d’Europe. Selon les pays en Europe, la structure actuelle du parc des maisons de retraite médicalisées ou pas diffère de façon significative : le secteur privé non lucratif est certes majoritaire en Allemagne et au Royaume-Uni mais reste encore très minoritaire dans une majorité de pays. Il devrait donc logiquement se développer à la faveur d’une demande de lits supplémentaires estimée

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

Les commentaires sont fermés