Description 2

Avec plus de 2 400 collaborateurs répartis dans près de 70 agences sur le territoire, le réseau Domidom organise sa 4ème édition des journées portes ouvertes dédiée au recrutement, le mardi 14 mai 2019.

Interview de Akelan KIRUPAKARAN, le Responsable du recrutement.

Pouvez-vous présentez Domidom ?

Domidom est une structure spécialisée dans les services à la maison et à la personne. Nous avons environ 70 agences dont une quarantaine en franchise.

Nous recrutons actuellement sur plusieurs postes :

  • Des assistant(e)s ménager(e)s, qui prennent en charge toute la partie offre de services à la maison de nos clients, entretien du logement, courses, préparation des repas, entretien du linge, etc.
  • Des assistantes de vie pour prendre en charge les personnes en perte d’autonomie, les aider dans les actes de la vie quotidienne (lever et coucher, toilette, aide aux repas etc.)

Sur l’ensemble du réseau, nous avons environ 2500 salariés et nous avons des perspectives de recrutement d’environ 900 à 1000 personnes pour l’année 2019.

Nous recrutons également des profils administratifs, par exemple des responsables d’agences, mais aussi des coordinateurs qui s’occupent de la relation privilégiée entre les clients et les salariés mais également la mise en place des prestations et les plannings des intervenant(e)s.

Lors de cette journée portes ouvertes, nous invitons tous les candidats ayant les profils cités ci-dessus mais également toutes les personnes qui souhaitent découvrir nos métiers et nos services à venir nous rencontrer. Les participants seront accueillis par notre personnel pour un parcours personnalisé dans notre agence.

Comment cela se passe-t-il pour les personnes qui sont en reconversion ? Doivent-elles avoir un diplôme ? Les former-vous ?

Aujourd’hui, notre secteur rencontre des difficultés de recrutement.
Cela s’explique du fait que le secteur est devenu très concurrentiel avec un marché en développement.

Le secteur s’est également structuré, notamment avec une convention collective qui est rentrée en vigueur et qui définit les critères de recrutement.

Par ces faits, recruter des profils diplômés devient de plus en plus difficile. Si nous souhaitons répondre à la demande de nos clients, nous devons trouver des alternatives autres que les recrutements classiques.

Nous devons être capables d’accueillir des personnes qui sont en reconversion, des personnes qui ont envie de s’orienter vers ce secteur-là, des personnes qui ont travaillé, par exemple, avec un proche ou des personnes.

Notre rôle est de favoriser l’insertion de ces personnes au sein de notre secteur en les accompagnant, en les professionnalisant, notamment via des actions de professionnalisation. Ces actions permettront à ces personnes d’obtenir un diplôme du secteur tout en ayant un CDI avec Domidom. Les CDI représentent d’ailleurs 98 % de nos postes.

Ensuite bien évidemment, plus les tâches sont liées à la personne et la santé, plus un diplôme est demandé ?

Exactement. La classification des métiers dans notre convention collective est très précise. Pour prendre en charge une personne dépendante, il faut impérativement avoir un diplôme.
Donc, nous allons accompagner ces personnes sur une formation qui s’appelle « Assistant de vie aux familles » avec un module vraiment axé sur la dépendance (liés à la vieillesse mais aussi handicap).

Dans le même sens, y a-t-il une difficulté de fidélisation des salariés ?

Nous nous efforçons de faire le maximum pour fidéliser nos salariés et veiller à leur bien-être.
Nous proposons un parcours d’intégration sur-mesure pour chacun de nos collaborateurs. Nous sommes vraiment à l’écoute de nos intervenants et nous nous adaptons également à leurs contraintes personnelles de façon à pouvoir concilier la vie personnelle et la vie professionnelle.

De plus, nous sectorisons les interventions autour de leur lieu d’habitation.

Nous avons même lancé il y a quelques mois notre projet OPTIDOM pour prendre les mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de nos salariés dans le cadre de leurs activités professionnelles.

 

Laisser votre commentaire